Prédictions, piège à cons

Ce matin, j’arrive à la Fac munie du journal du jour. Je m’entends interpeler, comme toujours lorsque j’ai le journal: « Hey Ribisel! Tu me lis mon horoscope? Je suis balance! » Alors aujourd’hui, Rémy, voilà quel est ton horoscope: « Balances: Vous risquez d’avoir une journée harassante. La fin de soirée sera beaucoup plus joyeuse  et divertissante ».

Fort bien… Mais où passe ta liberté, dans tout ça? Tu te persuades que les astres, ou le destin, ou un quelconque Fatum a prévu ta journée, et tu te crois forcé de t’y conformer. Forcément, si c’est une force supérieure qui te dicte tout…

« Une journée harassante »… Ça reste à prouver,en ce qui te concerne. On finit les cours une heure plus tôt que d’habitude, on n’a pas de cours particulièrement tuant… On a vu pire, comme « journée harassante », tu ne diras pas le contraire. Mais puisque l’horoscope le dit, on sera fatigué, on râlera, on se plaindra… Tout semblera lourd, pénible, fatiguant… Bref, on en sortira harassé. Et pourtant, c’était une journée plutôt « soft », tu en conviendras.

Quant à la suite de l’horoscope des infortunées Balances, condamnées à une lourde journée là oû « tout va bien » pour les Gémeaux, on peut le traduire par « Et si l’on chouillait? » en langage étudiant. Car, soyons lucides, une « fin de soirée joyeuse », pour un jeune étudiant, c’est « une nuit bien arrosée ». Il ne faut pas se leurrer!

L’étudiant lambda sera donc ravi de voir que le Destin lui réserve une belle petite cuite pour oublier que la journée fut rude. Ou plutôt sera rude, puisqu’elle n’est pas encore passée.Tu vois donc bien le paradoxe.Quelle liberté, alors, pour le naïf qui croit à ce que raconte son horoscope?

« Poissons, sortez la tête de l’eau! » ou encore, « Taureaux, foncez, vous allez voir rouge! », autant de conseils bidons prodigués par des astrologues plus ou moins sérieux (et encore, il faut croire même à l’existence d’astrologues « sérieux »…) qui enferment les lecteurs dans un destin issu de leur imagination, ou de leurs « transes divinatoires ».

Qui peut savoir? Qui peut connaître l’issue, ou même seulement le déroulement d’une journée?  Qui peut réduire la vie de chacun à la simple action que les astres auraient sur des données physiques dépendantes de la date de naissance?

Je pense à la chanson de Bruel...  » Qui a le droit d’ faire ça à un enfant qui croit vraiment c’que disent les gens« … Un enfant, ou un naïf, ou quelqu’un qui a besoin de sécurité… Que sais-je? n’importe qui, finalement…

En dessous de la rubrique horoscope, une vignette, dans laquelle je lis:

« VOTRE COUPLE VA-T-IL DURER? Un astrologue vous répond en privé au 7 10 30! » Décidément, les astrologues bénéficient de prérogatives surprenantes, qui vont jusqu’à connaitre votre avenir sentimentale. Moi je dis respect. Parce que franchement, je ne sais pas comment ils font!  Plus sérieusement, où est passé la liberté, cette fois encore?

Dans le cas où votre super Madame Irma vous répond que OUI, votre couple va durer, vous allez tout simplement placer tout votre espoir dans cette promesse, et nier l’échec, le cas échéant. Vous allez vous interdire de vous séparer. Et c’est humain. J’en ferais autant. Je ne fais pas là l’apologie du divorce où de la relation éclair, comprenez bien. Seulement, n’oubliez pas la Liberté.Dans le cas contraire, celui où l’astrologue déciderait que non, votre relation est vouée à l’échec, que votre couple va couler, alors, le couple risque fortement de se briser à la première crise interne, les concernés y voyant l’accomplissement de la décision du Destin… Où se trouve le choix? Que devient la Liberté? Et que devient, surtout, l’amour fondateur de ces couples?

Là encore me vient à l’esprit un phrase, issue cette fois-ci de l’opérette d’Offenbach La Belle Hélène: « Elle! Toujours elle! (…) La Main de la Fatalité qui pèse sur moi » . Pas de liberté, Zeus règne sur la destinée humaine, « et l’on n’y peut rien »,dirait Jean-Jacques Goldman.

Vous me direz que certains couples refusent de se soumettre à ce genre de « prophéties ». Je vous l’accorde. Mais dans ce cas là aussi ils perdent leur liberté, puisqu’ils vont lutter pour la faire mentir, et ainsi, c’est elle encore qui influencera et dirigera leurs choix.  Bien sûr, la Liberté existait au début, avant de consulter horoscope ou astrologue. Mais « Choisir, c’est renoncer », dit-on… Alors, choisir de se soumettre à une prédestination, et renoncer à son libre arbitre et à tout autre choix futur?  Question complexe, que je soumets à la réflexion de ceux qui, pour une raison ou pour une autre, s’appuient sur ces béquilles d’espoir et ses solutions préparées pour diriger leur vie.

À quand la rubrique  » APPELEZ LE 8 2121 ET DITES LIBERTÉ« ?

Publicités

3 réflexions sur “Prédictions, piège à cons

  1. Cela me fait penser au conflit de pensées Racinienne et Cornellienne…
    Racine le Janséniste qui pense que le Destin est écrit, où l’Homme est un serpent qui se mord la queue, et Corneille qui pense que chacun décide de sa vie par les actes qu’il accomplit. Chacun ses croyances, religieuses ou non d’ailleurs. En ce qui me concerne, je pense que les boules de gaz brûlant à des milliards d’années lumières n’influent en rien dans ma vie. C’est plutôt les actes que j’accomplis qui font de moi l’Homme que je suis.  » L’existence précède l’essence « , comme dirait Jean-Paul Sartre. Quand à la liberté, l’égalité, la Fraternité…ce sont des valeurs que chacun interprète à sa manière. Je tiens plus compte des actes que tu peux accomplir grâce à ta liberté…plutôt qu’à la liberté en elle-même…

    J'aime

    1. oui, bien sur, mais je trouve que la Liberté, pour être vraiment libre, ne doit pas être influencée par des pseudo-croyances ou mauvaises prédictions.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s