Dimanche 17 jui…

Dimanche 17 juin, jour du second tour des législatives, j’étais au QG de campagne de la député-candidate UMP de ma circonscription pour tout le temps de l’annonce des résultats par commune ( de toute façon, j’étais fichée à droite depuis le début, avec le premier article… Alors je ne perds rien à avouer officiellement mon bord politique !). Bref. J’étais donc dans cette salle où je ne connaissais personne, mis à part mon frère, mais où chacun me parlait comme si nous nous connaissions déjà, ou si j’avais participé à la campagne. En tout cas, je n’étais pas perdue, dans ce monde de politique que je découvrais, et l’ambiance était « rudement chouette », comme aurait dit le Petit Nicolas, même si nous voyions peu à peu le score de notre candidate dépassé par celui de la Madame PS du coin.

Lorsque le résultat final est tombé, à savoir, une victoire de notre adversaire, beaucoup de ceux qui se trouvaient dans la salle bondée du QG sont sortis s’aérer sur le trottoir. J’étais parmi eux, à discuter simplement avec une nouvelle connaissance, lorsqu’une berline VolksWagen immatriculé dans les Bouches du Rhône s’arrête devant nous, berline d’où est sorti en trombe un jeune homme d’une petite trentaine d’année d’origine maghrébine (je sais, ça fait caricature, mais c’est authentique .), brandissant rageusement une carte d’identité française. « Je suis Français, je suis Marocain ! », nous a-t-il crié . « Bande de racistes qui votent à droite ! », et cætera. Ont suivi un chapelet d’amabilités toutes plus distinguées les unes que les autres/ Il me faut reconnaitre ici que mon sang n’a fait qu’un tour, et que je lui ai répondu fort peu élégamment qu’il fallait arrêter la paranoïa, et que « voter à droite » n’est pas synonyme de « détester les étrangers ». Je n’ai pas fait de remarque sur la faute de Français, il l’aurait mal pris, je pense. Après ces propos un peu vigoureux, je me suis tue, pour laisser les personnes les plus diplomates de notre groupe se charger d’envoyer dans les formes notre énergumène quelques rues plus loin, où notre adversaire victorieuse fêtait sa victoire, pour qu’il s’y réjouisse avec ses amis et co-votants.

Voilà. C’était l’introduction. J’en viens à ma réflexion à proprement parler, cet incident m’ayant frappée. Je voulais donc, dans cet article, réfléchir au sujet des idées reçue et des amalgames qui sévissent beaucoup en politiques et notamment dans le guéguerre des partis.

Donc voilà. (transition vaseuse.) Je blâme ces préjugés ( ou « Comment exposer des évidences en 2 leçons ».), et je voudrais essayer d’en parler un peu. Non que je prétende y mettre fin ou y remédier, mais bien simplement que, ce blog ayant pour but de déverser tout ce que je ne veux pas dire à l’oral par pitié pour les oreilles et les nerfs de mes voisins et ce qui suit étant précisément ce genre de réflexions que je n’ai pas voulu partager, je dévide ici les mots qui jaillissent dans mon petit cerveau tout fouillassou, comme disait ma prof de lettres en 1ère, de telle sorte qu’ils s’en doivent échapper.

Ainsi donc, cet incident post-électoral m’a fait prendre conscience de la réalité de ces préjugés inter-partis, inter-bords politiques. L’électeur de droite est riche, patron et raciste, alors que l’électeur de gauche est pauvre, ouvrier et immigré (ou Bobo.), c’est bien connu ! Bon, vous allez croire que je me prends pour le centre du monde, à m’ériger en contre-exemple… (Mais en fait c’est pas grave, puisqu’ils ne savent pas QUI je suis, donc ça ne nuit pas à ma réputation. Donc je peux m’ériger en contre-exemple tout à fait impunément. (cela, je ne l’aurais pas dit, mis vu que par écrit, je ne fais a de bruit, je me fais plaisir, mouhouhahahahaha ! (rire machiavélique)) . (Je vous ai promis les élucubrations issues de ma caboche, alors en voilà, des élucubrations ! ) ) (J’adore les parenthèses. ( C’était la seconde leçon d’énonciation des évidences (donc ça y est vous êtes sensés être compétents). Je vous remercie pour vote attention, n’oubliez pas le professeur ! (J’accepte les chèques, le liquide et les virements bancaires.))

Re-bref. Tous ça pour dire que je vote à droite, et même, j’irai jusqu’à dire que je « suis de »droite, et que pourtant, mes finances sont loin d’être brillantes, j’assume mes origines étrangères, et même, j’en suis fière (oh ! Hérétique ! Gauchiste ! Au bûcher!), et vous n’aurez qu’à lire l’article que j’ai précédemment « rebloggué » [Justice pour Nouredine] pour vous rendre compte que je ne méprise ni ne déteste les rebeus, les blacks, les faces de citron ( oui, je suis fan d’OSS 117 !;) ), ou autre immigrés de tout genre. Le bord politique n’impose aucune obligation de pensée ou d’action, ni aucune norme. Ou du moins ne le devrait-il pas. Au contraire, ce sont nos pensées et nos convictions qui définissent le parti auquel on adhère, ce qui est d’ailleurs beaucoup plus logique, si l’on tient compte de la nature humaine, qui est libre par nature. Bien sûr, il y a des facteurs qui peuvent influencer ces convictions et prises de position. Et c’est normal, puisque nous héritons tous d’un patrimoine. MAIS RIEN NE NOUS PRÉDESTINE.

J’aimerais que cet immigré (notez bien que je n’ai pas dit étranger.) puisse lire ce que j’écris, et réfléchisse à l’incohérence des mots qu’il a prononcés, puisqu’en effet, pour moi, incendier les gens en les taxant d’intolérance et de discrimination parce qu’ils votent UMP , c’est tout sauf de la tolérance, et c’est absolument discriminant. Et avec lui, j’aimerais pousser chacun à réfléchir à ces amalgames, ces préjugés, et ces idées reçues. Et moi-même, je vais continuer à y penser, à y réfléchir, et à me corriger. Parce que je ne m’appelle ni Sénèque, ni Lucrèce, et que e ne me crois pas supérieure à l’humanité désorientée et pervertie : je suis dans le même paquet que tout le monde, et moi aussi, je dis souvent que les socialistes sont des bobos. Alors au boulot, Ribisel ! Un bon coup de décrassage dans tous ces préjugés : ne conserve que ce qui est fondé.

Je vous remercie pour votre patience !

PS : Si vous lisez le texte sans les parenthèses, vous comprendrez peut-être mieux. (C’est une suggestion tout à fait innocente ( et pas rentable pour moi, puisque si vous ne lisez pas mes parenthèses, vous ne prenez pas mes cours d’évidences, et donc vous ne me faites pas de petit chèque (ou de virement bancaire))).

Publicités

2 réflexions sur “Dimanche 17 jui…

  1. Pas de honte à être partisan des idées de l’UMP. Et des « cons » qui se permettent de provoquer comme le fait cet individu, c’est bien entendu regrettable. En revanche, il y a des choses à soulever de tout cela. D’accord les clichés subsistent, mais force est de constater que « les gens riches votent à droite ». De plus, nous deux, passionnés de tennis et d’opéra, nous savons bien que seule la société riche parisienne peut se permettre d’acheter des tickets pour Roland Garros et l’Opéra Garnier…C’est un fait. L’électorat de droite n’est pas raciste (on parle énormément en ce moment de la droite républicaine) en revanche il existe une droite populaire au sein de l’UMP qui attise je trouve les tensions (Nadine Morano par exemple). Pour résumer ma pensée : de gauche ou de droite peu importe, tant que nos intentions soient louables et justes ! Mais l’UMP manque aujourd’hui de crédibilité. Le virage à droite dans la campagne impulsé par Patrick Buisson n’était manifestement pas le bon…

    J'aime

    1. Ce n’est pas une question de honte. C’est simplement que je sais que pas mal de ceux qui me lisent n’ont pas le même point de vue politique que moi. Par là, je dis en être consciente.
      Je suis d’accord avec toi pour c qui concerne Morano et Buisson. En revanche, pour ce qui est de RG ou de l’Opéra, il y a des places à pas cher. Mal placées, certes, mais à 15€, c’est abordable, tu en conviendras. 😉
      Que les gens riches votent à droite, c’es tout ce qu’il y a de plus logique: Hollande veut supprimer les riches, alors (à part les Bobos! :p ) ils ne vont pas voter pour lui!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s