Fraternité? De quoi qu’ y causent?

LIBERTÉ-ÉGALITÉ-FRATERNITÉ. C’est une chouette devise, que nous avons là. Et ce n’est pas vous, amis Français, qui allez me contredire, chauvinisme oblige. ‘Parait qu’on est comme ça, nous autres Franchouillard… Bref . Liberté ? Ça va, en France, nous sommes plutôt bien lotis sur ce point là : dans l’ensemble, on peut dire ce qu’on pense (sauf sur les Juifs et les homos, certes, mais quand même !;) ), et on peut penser ce qu’on veut. Égalité ? Ça va aussi : même s’il y a des riches et des pauvres, des méchants et des gentils, des ouvriers et des patrons, nous sommes quand même égaux devant le Droit et devant l’impôt. Mais la Fraternité ? Là est, selon moi, la défaillance de notre devise dans l’état actuel de notre France .

Je suis affligée de voir partout, sur twitter, et sur internet en général, à la télé, dans les journaux, les politiciens français sans cesse démolir, clasher, critiquer (de façon fort peu bienveillante…),tailler, etc, les politiciens des autres partis, et même de leur propre bord. Elle est où, la Fraternité, là ? Je ne dis pas que nous devons tous être d’accord sur tout, mais il y a une façon de critiquer qui n’est pas forcément agressive ou malveillante, et qui n’existe pas chez les hommes politiques français. Si eux, qui sont à la tête de l’état ou qui aspirent à y être, eux qui veulent nous représenter, eux qui sont, d’une certaine manière, l’élite républicaine de la France, si eux, donc sont incapables de respecter et d’appliquer notre devise, qui le sera ? Qui maintiendra nos si belles et grandes valeurs ?

Et pour nous, le « peuple », il en est de même : je déplore que nous ignorions tous gaiement notre voisin. Qui dit spontanément bonjour à la mamie assise à côté de lui dans le bus ? Qui sourit au type bizarre croisé dans un rayon de supermarché ? (Ouais, mais en même temps il était vraiment chelou, quoi…) Ça commence par là, pour nous, la Fraternité. Ça commence par considérer que son voisin est avant tout son concitoyen, et donc son frère de France . « Je suis concitoyen de tout âme qui pense », écrivait Lamartine. Aujourd’hui, nous sommes également Frère de tous nos concitoyens, et nous avons tendance à l’oublier. Alors amis, soyons Français ! Soyons frère avec tous ces autres Français, et n’oublions pas les valeurs de notre République, pendant qu’elle en a encore ! Conservons les, respectons les, vivons les ! Et n’oublions pas non plus notre héritage : la courtoisie et la politesse a été l’image de marque de la France pendant des siècles… Une bonne raison de plus de saluer nos Frères de France !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s