Pauvre Gégé ou pauvre France?

Aujourd’hui, je me lance dans un article un peu difficile, sur un sujet à propos duquel tout le monde a déjà donné son avis. Mais vu qu’il faut toujours que je donne le mien, c’est physique, j’y peux rien, c’est parti: ceci est mon point de vue sur l’affaire Depardieu.

Est-il  besoin de rappeler la situation? On ne sait jamais, je ré-explique. Ceux qui savent déjà toute l’histoire, je vous invite à me retrouver au paragraphe suivant! Gérard Depardieu, le célèbre acteur français, plein aux as, blindé, pété de thune, pas gêné aux entournures, et tout ce genre d’adjectifs plus ou moins élégants, en un mot RICHISSIME, a quitté la France sous le poids des impôts pour s’installer en Belgique, à un petit kilomètre seulement de la frontière Française. Monsieur Ayrault, le Premier Ministre, a alors qualifié le comportement de Monsieur Depardieu de « minable » (en français dans le texte), ce que ledit Gérard n’a ABSOLUMENT PAS apprécié. Il écrit une lettre ouverte à Jean-Marc Ayrault, dans lequel il explique les raisons de son choix, et annonce renoncer à la nationalité française, et rendre son passeport.  Ça s’enflamme, Michel Sapin (ministre du travail) parle de la « déchéance » de l’acteur, et Aurélie Flippetti (ministre de la Culture) de se dire « tout à fait scandalisée », arguant que la « citoyenneté française est un honneur » dont on ne se débarrasse pas pas de la sorte. Bref, un énorme pataquès.Depardieu et Ayrault

Mais que penser de tout ça? Il est vrai que Depardieu a gagné, rien qu’en 2010, 2 millions d’euros. C’est énorme, certes. Mais cela justifie-t-il pour autant de le spolier d’une partie extrêmement conséquente de ses revenus par des taxes multiples? Attention, je ne dis pas que l’impôt est injuste. Il en faut, des impôts. ( Avec des limites, quand même… j’apprends à l’instant l’augmentation du prix de l’électricité de 2,5% dès janvier!)  Mais quand ces taxes plument les gens, même s’ils sont riches, ça tend à ne plus l’être. Bien sûr, Gégé a toujours de quoi vivre, pour ça, il n’y a pas de problème. Mais il se trouve qu’il fait un métier qui lui rapporte beaucoup. Il a forgé sa réputation, pour ne pas dire sa légende, auprès des Français, il est un symbole du cinéma hexagonal. Il a investi ses gains dans divers restaurants,  entreprises, vignobles etc. Et son fric, il le gagne honnêtement.

Le gouvernement et la gauche et général détestent tout ce qui est plus riche que les pauvres. Et ce  qui est de droite, à plus forte raison.  Parce que l’exil fiscal de Yannick Noah en Suisse ne pose problème à personne. Normal. Il a soutenu Hollande pendant sa campagne. On ne peut pas démonter les membres de son propre camp, n’est ce pas? (Sauf quand on s’appelle Fillon ou Copé, je vous l’accorde…) Depardieu, lui, est un fervent partisan de la Droite. Donc ça casse. Ça démonte, ça lamine, même, dirais-je. Et je trouve ça scandaleux, dans le pays de la « Liberté et des Droits de l’Homme »! Quels sont les droits de l’homme, ici? Je me fais plumer sur les revenus que je gagne HONNÊTEMENT par mon travail, je pars à l’étranger (en Belgique aussi, il va raquer, le Gégé. C’est pas comme s’il était passé en Suisse ou à Cuba…), et je me fais pourrir par les membres même du gouvernement. Comme si c’était de leur ressort. Et comme si je n’avais pas le libre droit de circulation en UE. Je veux dire, à un moment, il faut arrêter de diaboliser les riches et la droite. Depardieu est un type honnête. Personnellement, je ne l’aime pas: je n’aime pas son jeu, que je trouve vulgaire, et le personnage m’est absolument antipathique. Sauf en ce moment, où je trouve l’acharnement politique et médiatique contre lui vraiment trop poussé et exagéré. Et quand le Président et ses Ministres seront payé au SMIC  et rouleront dans des Clio, alors, ils pourront attaquer les gens sur leurs revenus et sur leur façon de les gérer.

Publicités

Une réflexion sur “Pauvre Gégé ou pauvre France?

  1. Chère Ribisel.

    Cet article est, convenons-en, de qualité certaine. Cependant, je ne suis pas sûr que c’est en gueulant des écrits que l’homme parviendra à pacifier le monde.

    Je pense plutôt que nous avons besoin de paix, pas de cette colère que je retrouve régulièrement dans vos textes et que laissent à penser que vous êtes désespérée (je suppose que ce n’est pas le cas).

    Le comportement de M. Ayrault est certes déplacé et révoltant, mais ce n’est certes pas la révolte qui fera avancer les choses. J’ai l’intime conviction d’assister à des coups de gueules sur des détails médiatiques sans importance. Vous savez sûrement toute l’estime que je porte et que vous portez au Bien Commun : il réclame de la prudence, vertu cardinale par excellence.

    Et si nous ne jouions pas le jeu des média, à porter un regard négrenlunetté sur le monde, mais plutôt, comme le dit si bien Laurent de Chérisey lorsqu’il fonda Passeurs d’espoirs, un regard avec des « lunettes transparentes ».

    La dureté m’attriste, et ne peut espérer Un autre corollaire, autre qu’un glas pleurer, Ne peut voir la bonté en l’humaine nature, Ni croire en la douceur d’un si tendre baiser.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s