Ciao, Benedetto… und Danke schön!

« Frères très chers,

Je vous ai convoqués à ce Consistoire non seulement pour les trois canonisations, mais également pour vous communiquer une décision de grande importance pour la vie de l’Eglise. Après avoir examiné ma conscience devant Dieu, à diverses reprises, je suis parvenu à la certitude que mes forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer adéquatement le ministère pétrinien. Je suis bien conscient que ce ministère, de par son essence spirituelle, doit être accompli non seulement par les œuvres et par la parole, mais aussi, et pas moins, par la souffrance et par la prière. Cependant, dans le monde d’aujourd’hui, sujet à de rapides changements et agité par des questions de grande importance pour la vie de la foi, pour gouverner la barque de saint Pierre et annoncer l’Evangile, la vigueur du corps et de l’esprit est aussi nécessaire, vigueur qui, ces derniers mois, s’est amoindrie en moi d’une telle manière que je dois reconnaître mon incapacité à bien administrer le ministère qui m’a été confié. C’est pourquoi, bien conscient de la gravité de cet acte, en pleine liberté, je déclare renoncer au ministère d’Evêque de Rome, Successeur de saint Pierre, qui m’a été confié par les mains des cardinaux le 19 avril 2005, de telle sorte que, à partir du 28 février 2013 à vingt heures, le Siège de Rome, le Siège de saint Pierre, sera vacant et le conclave pour l’élection du nouveau Souverain Pontife devra être convoqué par ceux à qui il appartient de le faire. »  (Message de Benoît XVI aux Cardinaux, ce lundi 11 février 2013 à Rome. (source : http://fr.radiovaticana.va/articolo.asp?c=663809 ))

Ça vient de sortir, c’est officiel, c’est un réel choc pour le peuple catholique comme pour les non-croyants. Benoît XVI, le Saint Père, l’évêque de Rome, le successeur de Jean-Paul II, le 265ème Pape, se retire du Siège de St Pierre. Depuis tout à l’heure, tout ce que je trouve à dire et à penser, c’est ça: « C’est pas possible… C’est pas possible… » Je ne pensais pas qu’il était possible pour un Pape de renoncer à sa charge, selon le terme du Droit Canon (et non pas « démissionner », messieurs les journalistes… »).

Alors moi qui suis une petite catho bien-pensante, et tout, je ne peux pas laisser cet événement de côté. Et puisque ce blog me sert à déverser mon trop-plein de pensées, aujourd’hui, je vais y déverser mon trop plein d’émotions. Reconnaissance, amour, affection, admiration, respect, tristesse, incompréhension…

Benoît, pourquoi? Pourquoi avez-vous attendu ce moment pour renoncer à votre Pontificat? L’Eglise a tant besoin d’un homme de votre envergure pour la diriger… Faut-il que vous soyez épuisé par vos 2872 jours soit 7 ans, 10 mois et 9 jours à la tête d’un Eglise catholique en difficulté dans le monde… Très Saint Père, votre humilité n’a d’égal que votre sainteté et votre Amour du Christ, MERCI de nous le rappeler par ce retrait que vous effectuez, dans le plus total abandon à la Volonté de Dieu. Une fois de plus, l’une de vos décisions défraie la chronique. On vous soutient, vous confie à Dieu dans la prière, vous critique, vous blâme, voire même, on vous insulte… Mais « Stat Crux dum volvitur orbis »: la Croix se dresse pendant que le monde tourne. Et vous, Très Saint-Père, vous restez inébranlable au milieu d’un monde qui se déchaîne. Et c’est ainsi que vous avez été pendant ces presque 8 ans de pontificat. MERCI. 
C’est pleine d’émotion que j’écris ces quelques lignes. J’ai l’impression de dire à-Dieu à un proche. Comme si vous étiez mort, vous qui annoncez le Ressuscité.
MERCI, Benoît, pour votre dévouement, votre vertu, votre exemple pendant toutes ces années. MERCI pour le don de votre vie  au service total de Dieu et de l’Eglise, pour le témoignage d’amour du Christ que vous avez été sans relâche. Et toujours dans l’humilité, la simplicité et la confiance. Que Dieu nous donne un Pape à votre mesure, Très Saint Père!!
Publicités

2 réflexions sur “Ciao, Benedetto… und Danke schön!

  1. tu tance les journalistes sur le renoncer/démissionner mais tu dis que Benoit XVI est successeur de Jean-Paul II alors qu’il est successeur de Pierre…
    #pfff 😛

    Merci pour ce très bel article auquel je souscris des deux mains !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s