Hollande, ou l’art des déclarations à deux couronnes tchèques

« Inutile d’ajouter quelque peur que ce soit, le peuple français sera de toute façon consulté » , a dit aujourd’hui lundi 27 janvier le Président Hollande à Ankara, où il est en visite d’État, au sujet de l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. C’est vrai que moi, ça me rassure. J’ai plus peur. Comme si, d’une part, c’est cela que les Français craignent le plus actuellement, et comme si d’autre part, cela allait changer grand chose à la donne. 

Ce que craignent les Français aujourd’hui, c’est le chômage, les réformes de société, l’instabilité morale du Président, les scandales politiques, l’image de la France à l’étranger, les djihadistes toulousains, la crise économique, l’insécurité, et tout ce genre de choses. Concrètement, les gens étaient dans la rue hier parce qu’ils sont en colère contre la marche actuelle de la France. La Turquie, ils s’en contre-fichent. Ces derniers mois, en tout cas, cette question a été le cadet de leurs soucis. Et c’est pas fini. La publication, ce soir, des statistiques du chômage de la fin de l’année 2013 n’arrange rien: les Français veulent que l’on s’occupe d’eux. De leur situation, de leurs problèmes. De leur pays, finalement. La Turquie, c’est loin, et l’UE, ce n’est plus la priorité, si ce n’est pour essayer de sortir la France de son trou. Mais pas pour y ajouter la Turquie. 

Non, le Président de la République n’a pas rassuré les Français, il ne les a pas soulagés d’une grande inquiétude, il ne leur a pas non plus montré ses compétences et sa valeur (toujours pas…). 

En peu de mots, il a fait un flop. 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s