« La démocratie n’est jamais acquise »

AVERTISSEMENT: Je re-rappelle que je ne suis pas raciste, fasciste, antisémite, frontiste, LePeniste, et que cet article n’est que le fruit d’une réflexion suscitée par des FAITS, et non par l’opposition à des idées. Et je précise que je fais partie des quelques 25% des jeunes de moins de 35 ans à être allée voter, mais pas des 30% de cette même tranche d’âge à avoir voté FN. 

« Je suis là pour montrer aux gens qu’il faut voter, qu’il ne faut pas laisser les autres penser à sa place. La démocratie n’est jamais acquise ». C’est en ces mots qu’un jeune manifestant contre le score du FN a répondu aux questions du journal Le Monde, lors de la « Marche contre le F Haine », qui s’est déroulée hier, 29 mai, dans plusieurs villes de France. 

Je suis assez d’accord avec le fait qu’il ne faut pas laisser les autres penser à sa place, et aussi avec le fait que la démocratie n’est jamais acquise. J’y reviendrai. Cela dit, je trouve bien prétentieux d’affirmer que sa seule présence (et celle de ses copains) va faire voter les gens au prochain scrutin. Ce n’est pas quelques centaines de personnes (environ 1200 dans toute la France, selon les chiffres officiels) qui font voter les gens. C’est plutôt les 25% d’électeurs du FN qui vont les faire bouger pour les prochaines élections. Ils auront au moins eu ce mérite.

Pour en revenir à la suite des propos de cette jeune personne de 20 ans, bien sûr, « il ne faut pas laisser les autres penser à sa place ». Mais ce n’est pas à coups de « il faut / il ne faut pas » que l’on va faire changer les choses, que l’on va faire grandir la France. Non. Clairement pas. Les Français en ont plein le dos, de ces discours moralisateurs, de ces conseils, de ces consignes de comportement, et surtout, de cette classe politique indigne et pourrie. Et ce n’est pas le fait de ne pas voter qui fait penser les autres à notre place. Le fait de ne pas voter laisse aux autres le droit de s’exprimer à notre place. Ce n’est pas la pensée, qui est aliénée, mais l’expression de ces idées.

« La démocratie n’est jamais acquise », c’est vrai également. La preuve: il y a encore des gens pour manifester contre les résultats d’une élection démocratique… Je n’approuve pas ces résultats, et je ne pense pas non plus qu’ils sont représentatifs des idées de la majorité des Français. Mais tel est le résultat de ce scrutin, et manifester contre ne mènera à rien, en tout cas pas avant les prochaines élections. Et encore: une manif n’a jamais empêché qui que ce soit de voter contre les personnes de son choix. L’abstention, pour moi, ce n’est pas un obstacle à la démocratie: les abstentionnistes sont, pour la plupart, ceux qui auraient voté blanc, étant en désaccord avec l’ensemble des politiques proposées, ou encore, ceux qui se désintéressent de la vie politique du pays. La démocratie, c’est laisser le choix au peuple, me semble-t-il. Le peuple a donc le choix de laisser sa voix à d’autres. Cela fait partie des limites de ce système politique: chaque régime a ses limites, et la démocratie ne fait pas exception. La démocratie n’est jamais acquise, non. Parce qu’il ne faut pas se leurrer: la démocratie est chimérique. L’idéal est trop haut. Mais ce n’est certainement pas en manifestant contre le résultat d’un scrutin que cela va changer les choses. Au contraire. La démocratie, même imparfaite, ça se respecte.

Publicités

2 réflexions sur “« La démocratie n’est jamais acquise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s