Viva el Rey?

Le monde ne parle que de l’Espagne, aujourd’hui. L’équipe de foot sortie dès le stade des poules au Mondial, et l’accession au trône de Felipe, nouveau roi d’Espagne. Je vais plutôt me focaliser sur ce dernier événement, qui, pour moi, présente un léger contre-sens dans le cérémonial. Le Roi a prêté serment ce matin, sur la Constitution et en présence du Parlement, ainsi que de sa femme Letizia et de ses deux filles. Et hop, ça y est, il est roi. Mais de quel droit? Ne manque-t-il rien à cet événement? Qu’est-ce qui fait la différence entre un monarque et un dictateur? Qu’est ce qui différencie un roi légitime d’un chef d’état, à part le plébiscite du peuple

Image
C’est bien simple: c’est le sacre qui fait la différence. N’importe quel homme peut être à la tête d’un État tel que l’Espagne de la même manière que le Roi Felipe. Rien ne le différencie de l’Espagnol lambda, rien ne justifie son accès au pouvoir, s’il ne reçoit son pouvoir de Dieu. Si ce n’est qu’un symbole pour beaucoup, du moins cela explique et justifie-t-il le pouvoir du Roi. Dans cette situation, où le Roi n’est pas couronné, il n’a aucune légitimité à être sur le trône, puisqu’il n’a été élu par personne: ni par son peuple, ni par Dieu.
Pourquoi se passer de sacre? Parce que le faste d’une telle cérémonie serait d’un coût trop élevé pour l’état actuel des finances de l’Espagne (source: Huff Post). Et aussi parce que l’Espagne est un État laïc. Mais la laïcité, dans cette situation, est décalée, car elle ote tout légitimité à son Roi. Le roi n’est donc pas sacré, mais uniquement intronisé. Ce qui ne fait pas un roi. La couronne, les habits du sacre, tous les symboles royaux, n’auraient d’ailleurs rien coûté, puisque déjà existants, et utilisés à de nombreuses reprises pour les sacres des rois précédents, dont Felipe est à la fois héritier et successeur. Le faste, s’il avait existé, aurait été d’abord symbolique, mais aussi légitime, sans pour autant vider les caisses de l’État. Cela n’est donc pas un véritable argument. 

J’en reviens à présent à la question de la laïcité, qui est un principe fondateur de la monarchie espagnole actuelle, et qui, même si elle voit se succéder des rois catholiques, se doit de rester « neutre religieusement ». Le respect de la liberté religieuse, tout ça. Fort bien. je respecte aussi. Mais cette laïcité n’est, dans les faits, pas compatible avec la monarchie telle qu’elle est en Espagne, ou même en Angleterre, ou comme elle était en France. Chacun de ces trois pays a d’ailleurs fait un choix différent: la France à changé de régime et est passée à une république, l’Angleterre est restée traditionnellement ancrée dans sa religion anglicane, dont la reine, couronnée à l’Abbaye de Westminster, est le chef. Reste l’Espagne, qui tente un consensus, qui me laisse plutôt dubitative. Monarchie sans religion ni  élection, Roi au pouvoir sans plébiscite… Si dans les faits, cela ne gêne personne, dans les mentalités, cela aura forcément un impact à un moment ou un autre. Car sans sacre, plus de Dieu. Sans Dieu, plus de droit divin, et sans droit divin, plus de Roi légitime. 

Ma question est donc la suivante: quelle légitimité Felipe aura-t-il, et de quelle autorité  pourra-t-il se réclamer? 

Publicités

2 réflexions sur “Viva el Rey?

  1. Pour compléter ta réflexion tu pourrais évoquer la notion de responsabilité politique : un ministre est responsable devant le président ou l’assemblée, qui peuvent le révoquer comme ils l’ont nommé. Un Roi n’est pas convoqué régulièrement devant les urnes ni n’est tenu de rendre des comptes devant l’assemblée du peuple : on dit qu’il est « irresponsable » au sens où il n’a pas à répondre de son action devant les hommes, qui ne peuvent ni l’élire ni le révoquer. Ce n’est tenable que si on considère que le Roi est responsable devant quelqu’un d’autre : c’est cela aussi le droit divin. C’est cela qui est bancal dans leur système : il tient apparemment son pouvoir de la Constitution, donc des hommes, mais qui peut lui demander des comptes ? Lacune symbolique, comme tu dis, mais lacune quand même…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s