Les Femen expulsées : scandale ou justice?

Le tribunal d’instances d’Asnières a décidé l’expulsion des Femen du local qu’elle occupent – pour ne pas dire squattent – depuis plusieurs mois, dans une usine désaffectée de Clichy. Et ces dames de crier au scandale. Il n’y a pourtant rien de plus légal, pour un propriétaire, que de demander l’expulsion de personnes occupant sans autorisation sa propriété privée.

Une réaction d’Inné Shevchenko? Bien sûr! Et bien entendu, encore une réaction irrespectueuse au possible, tant des citoyens français que des catholiques de France:  « Nous occuperons une église ou l’hôtel de ville de Paris ». Si Mme Hidalgo, qui leur a déjà signifié son soutien, décidait de leur offrir un nouveau QG, libre à elle. Même si je ne cautionne pas et que je pense qu’elle aura à subir des manifestations de mécontentement, elle est encore maîtresse de sa commune. En revanche, si ces hystériques dépoitraillées prenaient possession d’une église, cela serait très clairement le feu vert à plus d’agressivité envers elle. Agressivité de toute façon inacceptable, mais néanmoins compréhensible de la part des catholiques. Ne croyez pas, mesdames les femen, que vous allez continuer à mépriser les catholiques impunément. Le jour où le ras-le-bol général dépassera les limites de la patience et de la Charité chrétienne, vous allez douiller. Et honnêtement, vous l’aurez cherché. Vous pourrez nous accuser d’extrémisme, de fascisme, et de tout ce que vous voudrez d’autre. Mais vous n’aurez plus comme secours qu’une gauche de plus en plus en disgrâce, qui ne vous sera d’aucun secours. 

Les églises ne vous appartiennent pas plus que l’usine que vous squattez et dont vous empêchez les travaux. Vous violez le droit à la propriété privée, et voulez en plus violer le respect du à toutes les religions sur le sol français, qui vous accueille sans rien recevoir en retour que des scandales, de l’agressivité, de la violence… Rhabillez-vous, et méditez sur vos actes. 

Il n’est pas scandaleux que vous soyez expulsées. C’est normal, et c’est juste. N’importe quelle autre association aurait subi le même sort que vous. Ne criez donc pas à la manoeuvre politique.  Ne criez pas au scandale, vous êtes vous même un scandale. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s