Quand Taubira fait la loi…

9 mois ferme et cinq ans d’inéligibilité.C’est la peine dont a écopé Anne-Sophie Leclère, ex-membre du FN (dont elle a été exclue), pour avoir comparé Sa Grandeur Mme Taubira à un macaque. C’est une peine plus grave que celle qui a été infligée à un homme qui a tenté de kidnapper et violer une fillette de huit ans, à Vesoul, en 2011. Mais bon, une fillette de huit ans, c’est pas très, grave, elle n’est ni noire, ni ministre de la justice… Et son agresseur n’était probablement pas un frontiste. Ni même un ex-frontiste.

Mais la justice deux-poids-deux-mesures qui a cours en France depuis quelques temps ne s’arrête jamais. Que cette comparaison soit raciste, je ne le nie pas. Mais que cette peine soit aussi démesurée, cela, je ne me l’explique pas. Ou du moins pas par la logique. Il est vrai que la peine appliquée est la peine requise en cas de « Provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse ». Mais quand on voit que pour une tentative d’agression sexuelle sur mineur, la peine requise par la loi est de 5 ans d’emprisonnement ferme, et quand on sait qu’aujourd’hui, les peines sont de plus en plus réduites, faute de place dans les prisons et du fait du laxisme ambiant dans lequel nous pataugeons, il me parait plus cohérent d’enfermer les personnes dangereuses pour la société que les personnes qui font uniquement preuve de connerie. Collez-leur une grosse amende pour les calmer, rendez-les inéligibles, si vous voulez, mais il y a un moment où il faut arrêter de pousser mémé dans les orties et prendre conscience de sa propre connerie. Et pour essayer de garder un peu de crédibilité  le peu de crédibilité qu’il vous reste, prenez sur vous. Quitte à vider les prisons, videz-les des personnes qui, si on les fait taire, ne nuiront plus, pour y mettre celles qui, si on ne les enferme pas, nuiront encore!

La connerie n’est pas un crime. Le laxisme peut en devenir un. L’incohérence, aussi. Cette dame n’avait pas à établir cette comparaison honteuse. Mais la justice française n’avait pas à en faire un cake de cette ampleur, ni à pénaliser le FN d’une amende  de 30 000€. Depuis quand un parti est-il responsable des conneries de ses membres? A-t-on condamné le PS suite aux frasques de DSK? Non. Et d’ailleurs, la justice n’avait pas à le faire. Alors voilà. C’est pas parce qu’on est ministre de la justice qu’on fait ce qu’on veut, en fonction de ce qui nous arrange! Évidemment, que cela arrange le PS de condamner lourdement une personne qui a appartenu au FN, évidemment, que cela l’arrange de faire payer le FN! C’est l’ennemi à abattre, c’est bien connu! Et pour un délit aussi « de droite » que le racisme, quel signe fort! Vraiment la Gauche est vainqueur, elle est fière de sa petite magouille, mais croit-elle vraiment que nous sommes assez stupides pour ne pas nous rendre compte de l’aberration? Pour ne pas voir que cette condamnation est toute politique et absolument plus juridique?

Le PS a-t-il conscience de « faire le jeu du FN », en le diabolisant tellement que cela en est grossier, et en le rendant chaque jour davantage « ennemi public du Parti », et donc en lui attirant, de ce fait, la sympathie de tous les blasés du socialisme pataud et inactif?

Publicités

Les cocos et leur allergie aux riches : l’exemple parisien

« Pas moins de 35% des assujettis à l’ISF vivent à Paris. Sans justice fiscale, Paris deviendra un ghetto de riches », affirme Mme Nicole Bonnet, présidente du groupe communiste à la mairie de Paris, pour justifier la mise en place de nouveaux impôts sur les logements parisiens. Paris, un « ghetto de riches »… Comment lui expliquer que ce n’est pas tout à fait le chemin que prend la Capitale, mais que 14% de la population parisienne vit sous le seuil de pauvreté (jusqu’à 40% dans certains arrondissements !! ), selon une étude du compas parue au début de l’année? Est-ce que cette dame, cette élue, se rend compte de ce qu’elle dit ? Est-ce qu’il faut donc que les riches disparaissent du paysage français, pour ne laisser que les pauvres ? Cela n’a pas de sens ! En tant qu’élue, elle doit avant tout souhaiter la croissance des citoyens, et pas le contraire! Et surtout, oeuvrer dans ce sens là. Cette phrase n’a décidément aucun sens. Passe pour la première partie: je la crois sur parole. Mais parler de « justice fiscale » pour parler de la sur-taxe des personnes les plus aisées, c’est vraiment ridicule. Ces personnes sont riches ? Fort bien. Grand bien leur en fasse. Mais que l’on ne s’étonne pas, si on les taxe encore, en plus de l’ISF, qu’ils aillent s’ouvrir des comptes en Suisse, qu’ils votent de plus en plus à droite pour préserver leurs biens, etc.

Dois-je rappeler à Mme Bonnet que la propriété privée est l’un des droits fondamentaux de l’homme, que la loi française le défend ( « Le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue pourvu qu’on n’en fasse pas un usage prohibé par la loi ou les règlements » – Article 544 du Code civil), et que pénaliser les personnes les plus aisées n’est pas en accord avec le respect dû à ces droits ?