Fidélité, adultère, droit et morale: roman illogique…

Lire la suite

Publicités

Hugo, Tocqueville, ces incompris…

Cher bachelier,

Toi qui a planché sur Hugo l’année dernière au Bac de Français puis l’as démonté (bêtement) sur les réseaux sociaux,
Toi qui as étudié Tocqueville cette année en philo, et lui as réservé le même sort qu’à notre Victor national,
Toi qui, enfin, a galéré sur la question M de l’épreuve d’Anglais et en exiges le retrait de la notation,

Permets moi de te dire que le Bac n’est pas une interro écrite. Que si tu n’es pas capable de répondre aux questions, de rédiger une dissertation, de commenter un texte, tu n’es pas non plus capable, pour l’instant, de faire des études supérieures. Que pleurer parce que c’est difficile ne changera rien (et en plus, ce n’est PAS difficile!). Que ce n’est pas la seule question M qui t’empêchera d’avoir ton bac si tu as suffisament travaillé toute l’année pour le garantir la moyenne dans toutes les matières. Qu’au lieu de faire des pétitions pour gagner un point sur ta copie d’anglais tu ferais mieux de préparer les épreuves suivantes pour y récupérer ce fameux point. Que les profs sont déjà très sympas dans la notation des épreuves, et que donc, ton Bac, en vrai, tu vas l’avoir. Que si tu n’es pas capable, enfin, d’apprécier des textes comme ceux d’Hugo ou de Tocqueville, ni de déduire du contexte la signification d’un pauvre mot d’anglais, tu risques fort, même en obtenant ton Bac, de te retrouver rapidement en difficulté, dans tes études ou dans ton travail.

Je n’ai rien contre toi, cher Bachelier. J’ai moi-même passé le Bac il n’y a pas si longtemps, et je doute que le niveau de l’examen soit tellement plus mauvais aujourd’hui qu’il y a cinq ans. En 2011, quand j’ai passé le Bac, le taux de réussite était au-dessus de 85%. Alors je pense que tu peux, toi aussi, faire partie de cette grosse majorité de diplômés, sans pour autant rédiger des tweets de ce type: « Victor Hugo tu pu vraiment enfoiré , avec ton crépuscule du cul là ! » (sic.), (Cela dit, vu l’orthographe de ce tweet, je peux comprendre qu’on ait des difficultés en Français…) ou encore « Tocqueville frère la chatte à ta maman à écrire des textes comme ça ».

Cher Bachelier, prends-toi en main! On ne t’a rien demandé d’impossible. Juste un peu de travail et de réflexion, et au fond, quoi de plus normal pour un examen? Allez, bon courage pour la suite, travaille bien, réfléchis, fais preuve d’intelligence et de maturité, et tu l’auras ton Bac! Comme tout le monde!

Quand Taubira fait la loi…

9 mois ferme et cinq ans d’inéligibilité.C’est la peine dont a écopé Anne-Sophie Leclère, ex-membre du FN (dont elle a été exclue), pour avoir comparé Sa Grandeur Mme Taubira à un macaque. C’est une peine plus grave que celle qui a été infligée à un homme qui a tenté de kidnapper et violer une fillette de huit ans, à Vesoul, en 2011. Mais bon, une fillette de huit ans, c’est pas très, grave, elle n’est ni noire, ni ministre de la justice… Et son agresseur n’était probablement pas un frontiste. Ni même un ex-frontiste.

Mais la justice deux-poids-deux-mesures qui a cours en France depuis quelques temps ne s’arrête jamais. Que cette comparaison soit raciste, je ne le nie pas. Mais que cette peine soit aussi démesurée, cela, je ne me l’explique pas. Ou du moins pas par la logique. Il est vrai que la peine appliquée est la peine requise en cas de « Provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence nationale, raciale ou religieuse ». Mais quand on voit que pour une tentative d’agression sexuelle sur mineur, la peine requise par la loi est de 5 ans d’emprisonnement ferme, et quand on sait qu’aujourd’hui, les peines sont de plus en plus réduites, faute de place dans les prisons et du fait du laxisme ambiant dans lequel nous pataugeons, il me parait plus cohérent d’enfermer les personnes dangereuses pour la société que les personnes qui font uniquement preuve de connerie. Collez-leur une grosse amende pour les calmer, rendez-les inéligibles, si vous voulez, mais il y a un moment où il faut arrêter de pousser mémé dans les orties et prendre conscience de sa propre connerie. Et pour essayer de garder un peu de crédibilité  le peu de crédibilité qu’il vous reste, prenez sur vous. Quitte à vider les prisons, videz-les des personnes qui, si on les fait taire, ne nuiront plus, pour y mettre celles qui, si on ne les enferme pas, nuiront encore!

La connerie n’est pas un crime. Le laxisme peut en devenir un. L’incohérence, aussi. Cette dame n’avait pas à établir cette comparaison honteuse. Mais la justice française n’avait pas à en faire un cake de cette ampleur, ni à pénaliser le FN d’une amende  de 30 000€. Depuis quand un parti est-il responsable des conneries de ses membres? A-t-on condamné le PS suite aux frasques de DSK? Non. Et d’ailleurs, la justice n’avait pas à le faire. Alors voilà. C’est pas parce qu’on est ministre de la justice qu’on fait ce qu’on veut, en fonction de ce qui nous arrange! Évidemment, que cela arrange le PS de condamner lourdement une personne qui a appartenu au FN, évidemment, que cela l’arrange de faire payer le FN! C’est l’ennemi à abattre, c’est bien connu! Et pour un délit aussi « de droite » que le racisme, quel signe fort! Vraiment la Gauche est vainqueur, elle est fière de sa petite magouille, mais croit-elle vraiment que nous sommes assez stupides pour ne pas nous rendre compte de l’aberration? Pour ne pas voir que cette condamnation est toute politique et absolument plus juridique?

Le PS a-t-il conscience de « faire le jeu du FN », en le diabolisant tellement que cela en est grossier, et en le rendant chaque jour davantage « ennemi public du Parti », et donc en lui attirant, de ce fait, la sympathie de tous les blasés du socialisme pataud et inactif?

Les cocos et leur allergie aux riches : l’exemple parisien

« Pas moins de 35% des assujettis à l’ISF vivent à Paris. Sans justice fiscale, Paris deviendra un ghetto de riches », affirme Mme Nicole Bonnet, présidente du groupe communiste à la mairie de Paris, pour justifier la mise en place de nouveaux impôts sur les logements parisiens. Paris, un « ghetto de riches »… Comment lui expliquer que ce n’est pas tout à fait le chemin que prend la Capitale, mais que 14% de la population parisienne vit sous le seuil de pauvreté (jusqu’à 40% dans certains arrondissements !! ), selon une étude du compas parue au début de l’année? Est-ce que cette dame, cette élue, se rend compte de ce qu’elle dit ? Est-ce qu’il faut donc que les riches disparaissent du paysage français, pour ne laisser que les pauvres ? Cela n’a pas de sens ! En tant qu’élue, elle doit avant tout souhaiter la croissance des citoyens, et pas le contraire! Et surtout, oeuvrer dans ce sens là. Cette phrase n’a décidément aucun sens. Passe pour la première partie: je la crois sur parole. Mais parler de « justice fiscale » pour parler de la sur-taxe des personnes les plus aisées, c’est vraiment ridicule. Ces personnes sont riches ? Fort bien. Grand bien leur en fasse. Mais que l’on ne s’étonne pas, si on les taxe encore, en plus de l’ISF, qu’ils aillent s’ouvrir des comptes en Suisse, qu’ils votent de plus en plus à droite pour préserver leurs biens, etc.

Dois-je rappeler à Mme Bonnet que la propriété privée est l’un des droits fondamentaux de l’homme, que la loi française le défend ( « Le droit de jouir et disposer des choses de la manière la plus absolue pourvu qu’on n’en fasse pas un usage prohibé par la loi ou les règlements » – Article 544 du Code civil), et que pénaliser les personnes les plus aisées n’est pas en accord avec le respect dû à ces droits ? 

« La démocratie n’est jamais acquise »

AVERTISSEMENT: Je re-rappelle que je ne suis pas raciste, fasciste, antisémite, frontiste, LePeniste, et que cet article n’est que le fruit d’une réflexion suscitée par des FAITS, et non par l’opposition à des idées. Et je précise que je fais partie des quelques 25% des jeunes de moins de 35 ans à être allée voter, mais pas des 30% de cette même tranche d’âge à avoir voté FN. 

« Je suis là pour montrer aux gens qu’il faut voter, qu’il ne faut pas laisser les autres penser à sa place. La démocratie n’est jamais acquise ». C’est en ces mots qu’un jeune manifestant contre le score du FN a répondu aux questions du journal Le Monde, lors de la « Marche contre le F Haine », qui s’est déroulée hier, 29 mai, dans plusieurs villes de France. 

Je suis assez d’accord avec le fait qu’il ne faut pas laisser les autres penser à sa place, et aussi avec le fait que la démocratie n’est jamais acquise. J’y reviendrai. Cela dit, je trouve bien prétentieux d’affirmer que sa seule présence (et celle de ses copains) va faire voter les gens au prochain scrutin. Ce n’est pas quelques centaines de personnes (environ 1200 dans toute la France, selon les chiffres officiels) qui font voter les gens. C’est plutôt les 25% d’électeurs du FN qui vont les faire bouger pour les prochaines élections. Ils auront au moins eu ce mérite.

Pour en revenir à la suite des propos de cette jeune personne de 20 ans, bien sûr, « il ne faut pas laisser les autres penser à sa place ». Mais ce n’est pas à coups de « il faut / il ne faut pas » que l’on va faire changer les choses, que l’on va faire grandir la France. Non. Clairement pas. Les Français en ont plein le dos, de ces discours moralisateurs, de ces conseils, de ces consignes de comportement, et surtout, de cette classe politique indigne et pourrie. Et ce n’est pas le fait de ne pas voter qui fait penser les autres à notre place. Le fait de ne pas voter laisse aux autres le droit de s’exprimer à notre place. Ce n’est pas la pensée, qui est aliénée, mais l’expression de ces idées.

« La démocratie n’est jamais acquise », c’est vrai également. La preuve: il y a encore des gens pour manifester contre les résultats d’une élection démocratique… Je n’approuve pas ces résultats, et je ne pense pas non plus qu’ils sont représentatifs des idées de la majorité des Français. Mais tel est le résultat de ce scrutin, et manifester contre ne mènera à rien, en tout cas pas avant les prochaines élections. Et encore: une manif n’a jamais empêché qui que ce soit de voter contre les personnes de son choix. L’abstention, pour moi, ce n’est pas un obstacle à la démocratie: les abstentionnistes sont, pour la plupart, ceux qui auraient voté blanc, étant en désaccord avec l’ensemble des politiques proposées, ou encore, ceux qui se désintéressent de la vie politique du pays. La démocratie, c’est laisser le choix au peuple, me semble-t-il. Le peuple a donc le choix de laisser sa voix à d’autres. Cela fait partie des limites de ce système politique: chaque régime a ses limites, et la démocratie ne fait pas exception. La démocratie n’est jamais acquise, non. Parce qu’il ne faut pas se leurrer: la démocratie est chimérique. L’idéal est trop haut. Mais ce n’est certainement pas en manifestant contre le résultat d’un scrutin que cela va changer les choses. Au contraire. La démocratie, même imparfaite, ça se respecte.

Poutine, alter-Hitler?

« Vladimir Poutine est en train de faire la même chose que Hitler », dixit le Prince Charles d’Angleterre. Cette comparaison, même si elle a été faite dans le domaine privé, me semble un tantinet exagérée. Un gros tantinet, même. 

Poutine a-t-il tué des millions de personnes? Poutine participe-t-il et ordonne-t-il un génocide sur un peuple en particulier? Même les Tchétchènes ne correspondent pas à ce critère. Poutine a-t-il lancé une guerre mondiale? Poutine a-t-il mis l’Europe entière à feu et à sang? Poutine jouit-il d’un véritable culte de la personnalité, de manifestations à sa gloire? Alors quoi de commun entre Adolf et Vladimir? Poutine a une bonne tête d’Aryen, certes. Pour autant, à l’heure où il a soumis à la Douma une proposition de loi visant à punir « la négation de l’action des armées de la coalition anti-hitlérienne pour soutenir la paix mondiale et la sécurité ainsi que la diffusion d’informations mensongères relatives à la Seconde Guerre mondiale », je pense que l’on peut douter de ces prétendus liens de ressemblance entre les deux hommes. Tout ce qu’on peut lui reprocher, c’est d’avoir instauré un régime autoritaire dans son pays, comme l’avait fait Hitler. 

Ah oui, et aussi, à l’instar d’Hitler en 1933, il a été élu démocratiquement.

Alors, votre Altesse, je vous suggère de faire attention à vos propos, fussent-ils prononcés dans la sphère privée. On n’amalgame pas un régime meurtrier et pervers à un autre, autrement moins néfaste, sur le seul constat d’un autoritarisme qui ne vous plaît pas ou d’une annexion illégale selon la pensée unique occidentale.

Profanation à Montmartre: toujours cette absence de réactions…

Ce matin, la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre a été retrouvée profanée. Des tags sur ses portes et son parvis appellent à « brûler les chapelles », notamment. Il est 12h45, à l’heure où j’écris. Et nulle réaction de quiconque. Aucune retombée dans les médias nationaux.  Seuls quelques sites d’information cathos en parlent. C’est tout. Et pourtant, Montmartre, ce n’est pas seulement un lieu de culte, c’est aussi un lieu historique de Paris, et un lieu touristique. Si l’Arc de Triomphe avait été taggé, la France entière aurait crié à la profanation de la tombe du Soldat Inconnu, au mépris de la République, etc. Et elle aurait raison, la France entière, de crier au scandale.

Image

Mais là encore, le problème est le deux poids- deux mesures qui existe en France. Mesdames Hidalgo et Kosciusko-Morizet, êtes-vous donc trop occupées par votre campagne électorale et par la pollution pour vous soucier de ce qui se passe réellement à Paris, et qui touche les Catholiques de toute la France, en plus de ceux dont vous voulez être la représentante? Monsieur le Ministre de l’Intérieur, vous qui réagissez si vite à des « quenelles », vous qui avez été si prompt à condamner la profanation d’une salle de prière musulmane de Gironde (il ne s’agissait pas d’une mosquée), en août dernier, celle d’une église doit-elle vous laisser indifférent? Vous qui avez la charge, entre autres, du patrimoine de France, laisserez vous passer cette dégradation d’un haut lieu de la Capitale?

Il faut croire que oui. Pour changer. Comme pour la Madeleine profanée par les Femen, comme pour Notre Dame de Paris, victime des mêmes furies, comme pour toutes ces agressions à l’encontre des Chrétiens. Cela passe visiblement loin au dessus de la tête  de notre Ministre de l’Intérieur.  Mais à part ça, tout va bien en France. On condamne les méchants Russes oppresseurs du pauvre Ukrainien, on enfonce la Syrie, qui est vraiment très méchante avec ses voisins, on s’ingère dans les affaires internes du reste du monde. Mais la défense de la liberté de pensée et de le religion au sein même de nos propres frontières, ce n’est visiblement pas la priorité. Tout va bien en France.

Petite modification post-publication : M. Delanoë vient de publier un communiqué dans lequel il condamne ces actes. Je l’en remercie vivement, et invite tous ses copains politiciens à en prendre de la graine.

 

Deuxième modification post-publication: Mme NKM a condamné cette profanation dans un tweet (c’est déjà ça…), de même que Mme Hidalgo (celle la même qui a dans sa liste un collaborateur qui verrait d’un très bon oeil la destruction totale de la Basilique…), et que M. Copé, président de l’UMP.  On attend en revanche toujours la réaction de notre ministre des Cultes préféré, qui n’a pourtant plus d’affaire Dieudonné à gérer…