Valls, soutien officiel de l’Algérie.

J’ai été absolument scotchée par cet article lu dans L’équipe, qui rapporte les propos adressés par Manuel Valls aux Algériens de France, avant le match de foot d’hier, opposant l’Algérie à la Russie. Il a dit espérer que « l’Algérie rejoindra la France » en 8èmes de finale du Mondial de football, et penser à « nos compatriotes d’origine algérienne » pendant cette soirée.

Mais quand on est ministre, si l’on soutient une équipe de foot, c’est celle de SON pays! Et si l’on en soutient une autre, on ne le crie pas sur les toits, ne serait-ce que par respect pour les ressortissants du pays adverse présents sur le territoire! Parce qu’il y en a, des « concitoyens d’origine russe », en France! Et ce n’est pas parce que nous sommes moins nombreux, que nous faisons moins  de bruit et de débats, que nous ne soutenons pas l’équipe russe ni que nous nous désintéressons du football ! En faisant une telle déclaration, Valls a hiérarchisé les personnes d’origine immigrées de France. Les Algériens trouvant, visiblement, plus grâce à ses yeux que les Russes. Et pourquoi donc? Est-ce à cause des conflits avec Poutine? Est-ce à cause du plus grand nombre de ressortissants algériens que de personnes d’origine russe? Est-ce une manoeuvre politique pour se mettre cette communauté dans la poche? Je n’en sais rien. Mais ce que je constate, c’est que c’est d’une indélicatesse et d’un manque de tact impressionnant et affligeant. Nous voir préférer les Algériens est presque vexant. Non pas que j’estime que les Russes leur soient supérieurs. Mais nous sommes, au même titre qu’eux, accueillis par la France. Mais nous, au moins, ne faisons pas des carnages après des matches de foot! 74 interpellations, hier, suite aux scènes de « liesse populaire » qui a suivi ce match (nul) qualifiant l’Algérie pour les 8èmes de finale, mais rien, rien du tout, côté russe. Aucun débordement. Et pourtant nous existons, nous sommes là. Mais nous sommes plus discrets.

Faut-il donc, pour qu’une minorité soit reconnue par le gouvernement, qu’elle fasse du bruit (et pas forcément en positif!), qu’elle sème le désordre? Je ne généralise pas, attention, je ne dis pas que TOUTES les personnes d’origine algérienne de France étaient dans la rue hier soir. Ni qu’elles ont TOUTES passé une heure à tourner en rond autour de mon immeuble en hurlant et en klaxonnant, cette nuit. Mais tout simplement que les débordements viennent de cette communauté.

FBL-WC-2014-ALG-RUS-FANS

Débordements à Marseille, hier soir. (source: Le Figaro)

En outre, Manuel Valls avait-il besoin d’affirmer son soutien à l’Algérie? Non. Cette intervention n’avait rien à voir avec l’événement auquel il participait. Une exposition sur le pèlerinage à La Mecque à l’Institut du Monde Arabe nécessitait-elle un soutien à une équipe sportive en compétition? Je ne le pense pas.

Le sur-intérêt montré par nos gouvernants à ces minorités-là, et au détriment des autres, ne peut pour moi pas conduire à une France apaisée, ni à la France si parfaite à laquelle ils rêvent, cette France qui accueillerait chacun, avec ses différences, sur le même pied d’égalité.

Cette seule déclaration en est la preuve: la France se préoccupe plus de certaines minorités que d’autre. Et pas des plus sympas, visiblement.

Publicités

Profanation à Montmartre: toujours cette absence de réactions…

Ce matin, la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre a été retrouvée profanée. Des tags sur ses portes et son parvis appellent à « brûler les chapelles », notamment. Il est 12h45, à l’heure où j’écris. Et nulle réaction de quiconque. Aucune retombée dans les médias nationaux.  Seuls quelques sites d’information cathos en parlent. C’est tout. Et pourtant, Montmartre, ce n’est pas seulement un lieu de culte, c’est aussi un lieu historique de Paris, et un lieu touristique. Si l’Arc de Triomphe avait été taggé, la France entière aurait crié à la profanation de la tombe du Soldat Inconnu, au mépris de la République, etc. Et elle aurait raison, la France entière, de crier au scandale.

Image

Mais là encore, le problème est le deux poids- deux mesures qui existe en France. Mesdames Hidalgo et Kosciusko-Morizet, êtes-vous donc trop occupées par votre campagne électorale et par la pollution pour vous soucier de ce qui se passe réellement à Paris, et qui touche les Catholiques de toute la France, en plus de ceux dont vous voulez être la représentante? Monsieur le Ministre de l’Intérieur, vous qui réagissez si vite à des « quenelles », vous qui avez été si prompt à condamner la profanation d’une salle de prière musulmane de Gironde (il ne s’agissait pas d’une mosquée), en août dernier, celle d’une église doit-elle vous laisser indifférent? Vous qui avez la charge, entre autres, du patrimoine de France, laisserez vous passer cette dégradation d’un haut lieu de la Capitale?

Il faut croire que oui. Pour changer. Comme pour la Madeleine profanée par les Femen, comme pour Notre Dame de Paris, victime des mêmes furies, comme pour toutes ces agressions à l’encontre des Chrétiens. Cela passe visiblement loin au dessus de la tête  de notre Ministre de l’Intérieur.  Mais à part ça, tout va bien en France. On condamne les méchants Russes oppresseurs du pauvre Ukrainien, on enfonce la Syrie, qui est vraiment très méchante avec ses voisins, on s’ingère dans les affaires internes du reste du monde. Mais la défense de la liberté de pensée et de le religion au sein même de nos propres frontières, ce n’est visiblement pas la priorité. Tout va bien en France.

Petite modification post-publication : M. Delanoë vient de publier un communiqué dans lequel il condamne ces actes. Je l’en remercie vivement, et invite tous ses copains politiciens à en prendre de la graine.

 

Deuxième modification post-publication: Mme NKM a condamné cette profanation dans un tweet (c’est déjà ça…), de même que Mme Hidalgo (celle la même qui a dans sa liste un collaborateur qui verrait d’un très bon oeil la destruction totale de la Basilique…), et que M. Copé, président de l’UMP.  On attend en revanche toujours la réaction de notre ministre des Cultes préféré, qui n’a pourtant plus d’affaire Dieudonné à gérer…

Une manifestation de l’opposition n’a-t-elle donc pas le droit d’être reconnue?

Ils ont osé. Ils ont OSÉ affirmer que nous n’étions que 300 000 à Paris hier. 300 000. Donc selon eux, moins nombreux encore que leur chiffre mensonger de la dernière fois. Sont ils aveugle, de mauvaise foi, ou tout simplement assez stupides pour prendre le peuple de France pour un peuple de cons, un peuple qui, devant des images, des photos, des vidéos, ne verra pas que la France entière était là?? Quant aux réactions des membres du gouvernement, je les ai trouvées d’une bassesse extrême, qui montre bien le mépris qu’ils ont pour nous, opposition, mais pour autant citoyens du pays qu’ils ont à gouverner…  » quelques serre-têtes et jupes plissées pensent sincèrement que nous allons reculer sur le mariage pour tous ! « , s’est gaussé Monsieur le Sénateur Michel. Tu veux la voir, ma jupe plissée??? Quel ridicule, de tomber dans les clichés de cette façon… Monsieur Michel, vous êtes un élu!! Vos paroles, vos mots, ont de l’importance!! Alors surveillez votre langue, et n’insultez pas un million et demi de personnes. Ça pourrait vous porter préjudice… Et encore, je ne cite que vous. Monsieur le Vice-président de l’Assemblée Nationale pourrait également faire attention à ses propos, qui ont été plus qu’insultants, et en fait, presque tous les membres du gouvernement ou du Parlement favorables au projet de loi qui ont réagi à la mobilisation historique d’hier se sont montrés insultants, méprisants, et absolument pas démocrates.

« François, Entends-tu ton peuple?? », avons-nous demandé hier à grands cris dans la rue. Conlusion: NON, il n’entend pas. Et n’essaye d’ailleurs même pas d’écouter. DANS QUEL PAYS SOMMES NOUS??? Où est passée notre démocratie, notre chère Démocratie, nos valeurs Républicaines?? Notre France n’a rien à envier à l’URSS: déni de démocratie, mensonge sur les chiffres, mépris de l’opposition, violences gratuites contre des manifestants pacifiques… Ni d’ailleurs à l’Allemagne nazie… « pas la peine d’être a la fois national ET socialiste pour gazer des femmes, des enfants et des vieillards » (Rémy Bull)!

Je n’ai pas parlé des gaz lacrymogènes… « des aérosols au poivre », selon ce cher Manuel Valls… J’étais en première ligne. J’ai bouffé du gaz. Mais à aucun moment je n’ai tenté de passer outre les barrières des CRS, à aucun moment, je ne me suis montrée agressive, à aucun moment je ne me suis approchée de façon provocatrice des forces de l’ordre. Mais être accueillie comme une terroriste, une racaille, une personna non grata sur le propre sol de mon pays, c’est extrêmement choquant. Sommes nous encore des Citoyens Français?? Les barrières et les moyens mis en place étaient démesurés. Surtout pour une manifestation de seulement 300 000 personnes… Quelle incohérence!! NOUS ÉTIONS 1 MILLION 300 000!! Et nous ne sommes pas homophobes, ni agressifs, ni intégristes, réactionnaires ou que sais-je encore. Non. Nous sommes des Français « normaux », qui voulons faire entendre notre voix, montrer notre opposition de façon légale et démocratique, face à un régime totalitaire. Oui. je n’ai pas peur de le dire, ni même de l’écrire – Les paroles volent, les écrits restent! – nous vivons sous un régime totalitaire. Plus de droits de l’Homme, plus de droits du Citoyen, plus de droit de manifester… HOLLANDE, NE SOIS PAS STALINE!!

Image

Une profanation passée sous silence… vive la France, pays de l’Égalité devant la loi!

« J’apprends ce samedi soir que la chapelle militaire de la base navale de Toulon a été profanée. On s’en est pris aux trois grands symboles de notre foi : le St Sacrement (tabernacle renversé et brisé, les saintes espèces répandues sur le sol), le baptistère totalement brisé et l’ambon (la Parole de Dieu jetée à terre et piétinée).
L’intolérance pénètre maintenant à l’intérieur des enceintes militaires : il y a de quoi être vraiment très inquiets. » (Communiqué du Vicaire Général du Diocèse aux armées.)

C’était le 8 décembre dernier. Il y a donc déjà 4 mois. Avez-vous entendu la moindre réaction du gouvernement? Le moindre appel au respect des religions? La moindre phrase, un seul mot de réconfort ou de soutien? Avez-vous vu dans les médias une seule allusion à cette profanation, une petite ligne, une petite mention de ce mépris de la liberté de culte et de haine du Christianisme? Avez-vous remarqué que Monsieur Manuel Valls n’a pas eu un seul mot en faveur de fidèles Chrétien qui sont au service de la France dans l’armée, et auxquels on refuse la liberté de culte en les privant de leur chapelle?  Quel est le problème de ce gouvernement, qui crie au scandale, à l’Islamophobie, au racisme et appelle au respect de la liberté de religion en France dès lors qu’une porte de mosquée est barbouillée, mais passe sous silence une profanation autrement plus grave et violente dans une chapelle catholique? (Attention, je précise ma pensée: cette profanation n’est pas plus grave parce qu’elle est contre les cathos, mais parce que les objets mêmes du culte sont détruits, et que l’Hostie, qui est pour les catholiques le Corps même de Jésus Christ, et piétinée et bafouée. En aucun cas je ne veux amoindrir la gravité d’un acte de vandalisme sur une porte de Mosquée. Ce n’est simplement pas la même attaque.)

N’est ce pas de la persécution des Chrétiens? Certes, ce ne sont pas les hommes eux mêmes qui sont attaqués. Pas encore.  Mais cela reste de la persécution. Et l’État le tolère. L’État laisse faire. N’y a-t-il pas un problème dans ce pays, qui renie ses racines au point de les laisser périr, en dépit de sa Constitution, de ses valeurs? 

Communiqué de Mgr Ravel, Évêque aux Armées : La Miséricorde de l’Église, en quête de justice, et de la reconnaissance de ses souffrances.